3 jours à Malte permettent de voir pas mal de choses! En effet, Malte est un petit pays. Composé de plusieurs îles, les principales sont Malte, Gozo et Comino. La densité de population y est très élevée! 2000 habitants au km² (les  îles font environ 500km² et il y a 400.000 habitants). Pourtant j’ai eu le sentiment étrange de ne pas voir les habitants de Malte. J’ai vu les touristes pour sûr, mais les habitants… en fait, parfois on ne sait pas qui est habitant et qui est touriste tant la population est d’origine diverse. Je suis arrivé là sans vraiment savoir que Malte faisait parti de la zone euro, que par conséquent elle est complètement intégré à l’Europe et que de part son histoire anglaise, ils conduisent à gauche :) La langue officielle est le Matlais (mélange d’anglais, d’arabe et d’italien), mais tout le monde parle anglais et aussi l’italien.

Pour cela, j’ai loué une voiture, bien que les transports en commun soit très économique (aux alentours des 50 cents), ils offrent beaucoup moins de liberté et son beaucoup plus consommateur en temps. En moyenne saison dans la ville de Bugibba (c’est moins cher là bas), comptez environ 17€ la journée pour une petite voiture (Suzuki Maruti) auquel il faudra ajouter une vingtaine d’euros de carburant si on roule beaucoup (et c’est un peu le but ;) )

Pour se loger le premier soir, j’ai trouvé un hôtel à Bugibba (le Primera Hôtel) à 20€ la nuit! 50m de la “plage” (il n’y a pas beaucoup de sable à Malte…), air conditionné, baignoire, piscine sur le toit, bars et restaurant à proximité pour ceux que ça intéresse, bref, une très bonne affaire!

DSC01188

La communautée Couchsurfing est bien implantée bien que je n’ai pas reçue de réponse positive, je suis tombé par hasard (merci ma bonne étoile:) sur une event organisé par Stepfan sur la plage où j’ai pu planter ma tente! Pour mes deux dernières nuit, je suis tombé sur Emil qui loue des chambres mais fait des tarifs (10€ la nuit) aux couchsurfer lorsqu’il lui reste des chambres libres ;)

Camper à Malte? C’est possible! Il faut savoir qu’il n’y a pas de camping donc ça sera du camping sauvage (rectification j’ai vu un panneau qui indique une zone pour camper (pas celle officielle sur la carte qui est payante et n’a pas l’air top en plus…) en haut de la côte après la baie de Mellhia sur la route du ferry pour Gozo…). Est-ce sûr? A priori, Malte est l’un des pays les plus sûr au monde, vous risquez plus de vous faire embêter par les hordes de touristes qui débarquent par les avions low cost que par les habitants de l’île. Niveau police, à priori, vous n’aurez pas de soucis, je n’ai vu que deux policiers à Valletta . Le lieu? pas évident, impossible de trouver une prairie d’herbe verte tant l’île est rocailleuse et sèche, balayée par les vents. Il faudra donc préférer la plage, mais quelle plage? Hé bien, celle de la réserve naturelle de Gnejna Bay. A coté de Golden Bay (la plage la plus réputé de l’île, elle reste très sauvage comparée aux autres, et un retaurant bar avec des lumières allumées toute la nuit est là pour vous “rassurer”. Bien qu’il soit stipulé qu’il y est interdit de camper, c’est pourtant là que j’ai trouvé un événement couchSurfing ainsi qu’une soirée organisée par des jeunes d’école de langue… Donc pas de problème pour planter sa tente, en plus, c’est magnifique!

DSC01277-1

DSC01252Niveau découverte, le nord ouest de l’île est très beau! De Golden Bay à Mdina et Dingli (avec ces falaises vertigineuses), la route est superbe et surtout n’hésitez pas à emprunter les petites route cabosser, c’est magnifique! L’est est plus bétonné, et c’est que ce trouvent les “attractions” pour les fameux touristes ;) Valletta est une jolie citée, quand au sud, je n’y suis pas allé. Compté 15€ pour une journée au lagon bleu en passant par plusieurs site remarquable, notamment crystal bay où un stop de 40min permet de monter jusqu’à la tour qui domine l’île de Comino. Le lagon bleu est très beau, malheureusement surpeuplé, mieux vaux marcher 15min et trouver une petite crique plus paisible. Partez à vers la gauche du lagon jusqu’à trouver un grillage que vous pouvez enjamber et vous trouverez cette petite crique tant attendu, calme et déserte! :)

Un incontournable est l’île de Gozo! Sa route côtière au nord est splendide!

DSC01375_6_7_tonemapped La “mer intérieure” avec son arche naturelle attenante vaut le détour! si vous apercevez un phare en haut d’une colline au nord, allez-y! La vue y est très belle et c’est complètement désertique, les touristes ne viennent pas là :) La plage de Ramla Bay doit permettre de prendre un bain agréable quand la mer est calme mais elle doit être bondée! Bref, un bon moment de dépaysement assurée! Encore une fois, mieux vaut préférer se déplacer en voiture pour sortir des sentiers battus! Il vous en coûtera 15€ pour un passager et la voiture.

La nourriture n’est pas cher du tout pour peu qu’on aille dans les petites boutiques et non les restaurants (quoique même les restaurant ne sont pas cher, compter 6€ pour une bonne pizza). En effet, un ftira (gros pain avec du thon, des légumes…) coûte 1€ et peu bien vous caler pour la journée. Compter 25 cents pour les “pastiquelquechose”, eux aussi bien bourratifs, et en général, toutes les petites pâtisseries coûtent quelques dizaines de centimes. Il est préférable de ne pas boire l’eau du robinet, 1,2€ la bouteille de 2L (dans les coins à touristes…)

Niveau Kite surf, je n’en ai pas vu, le spot référencé (la plage de Mellehia) semble propice à la pratique, mais c’est loin d’être le sport national et personne ne vient pour kiter ici ;) bien que le vent souffle énormément!

DSC01226Si je devais retenir quelque chose de malte, c’est la clarté de ses eaux et le dépaysement apporté par les petites routes et villages traversés. L’histoire est omniprésente, mais ce n’est pas ce qui m’a le plus attiré. Par contre, il y a beaucoup de monde, et de touristes genre bedonnant ou du 3ème âge sur leur petites voiturette électrique… donc, pour éviter ça, louer une voiture où aller ailleurs qu’à Saint Julian, Valetta, Bugibba étant la moins chargée touristiquement ;) L’accueil pourrait être revu, notamment les chauffeurs de bus, les policiers et d’autres, mais la plupart des locaux à qui j’ai pu parlé étaient très sympathique :)

DSC01355