4:49 du matin, terminal 2F de l’aéroport Roissy Charles de Gaule. Je viens de me poser à Paris, après 14h de voyage. Mon avion pour Bogota est à 10:45, l’idée d’aller sur les champs Elysée m’effleure l’esprit, mais je préfère attendre l’ouverture du terminal à 6h pour me rendre dans le salon Air France afin de m’y restaurer et d’y faire un somme jusqu’à l’embarquement (et puis le 1er RER est à 5h30…). Etrange sentiment de me retrouver en France. Cela me semble un peu irréel d’être ici, comme si cette escale était une étape dans un pays parmi d’autres, et pourtant, elle pourrait marquer un terme à mon voyage si je le décidais. C’est ça la liberté :) Mais non, ma soif de découverte est d’aventure est plus forte, et j’ai tant à voir encore! J’ai aussi et surtout mes copines Romy et Carole à qui je dois aller dire bonjour en Martinique :)
Alors en attendant, je suis sortie de la zone de correspondance car les premiers bus pour se rendre du 2E au 2F étaient à 5h30. Erreur, car maintenant je me retrouve coincé jusqu’à 6h pour pouvoir passer la sécurité. Ajouter à cela un gentil monsieur du bureau d’information des aéroports de Paris qui pour me souhaiter la bienvenue n’a rien trouver de mieux que de venir me signifier que je n’avais pas le droit de prendre une photo de moi devant le bureau d’information… on croit rêver! Du coup pour me réveiller je lui ai gentiment mais assez fermement rappeler que jusqu’à preuve du contraire, aucune lois n’interdisait de se prendre en photo dans l’aéroport et que l’image de la France qu’il donnait aux “touristes” n’était pas des meilleurs… (la méditation ne m’a pas été d’un grand secours sur ce coup, j’ai encore du boulot…) J’ai voulu aussi tester le système de check de passeport automatique dénommé PARAFE. Bon, ça à l’air bien, mais pour pouvoir l’utiliser, malgré mon passeport biométrique dernière génération avec mes empreintes et tout dedans, il faut aller s’enregistrer à un comptoir, qui bien sûr est à l’extérieur et n’est pas ouvert. Ca sera pour la prochaine fois.
Mon vol s’est très bien passé, j’ai fait connaissance avec l’équipage qui a été des plus gentils avec moi :) Visite du cockpit (à défaut de pouvoir faire le décollage ou l’atterrissage pour cause d’équipe technique renforcée, 4 pilotes au total), accès aux petits en cas de la business, dégustation de grands crus de la première classe… Les sièges de la classe Premium sont pas mal, on a tout l’espace nécessaire pour les jambes et l’écran vidéo est très grand. La nourriture quand à elle est issue de la classe éco. Y dormir est sans doute mieux qu’en éco mais on est loin du confort de la business. Inclinaison des sièges à “seulement” 123° et coque qui vous empêche de pouvoir squatter les sièges à coté de vous. J’en viendrai presque à regretter une bonne vieille rangée de 4 à l’arrière où l’on peut s’allonger tranquillement ;)
J’ai regardé “Les petits mouchoirs” de Guillaume Cané et “Social Network”, le film sur Facebook. Alors évidemment j’ai pleuré en regardant le premier, en plus, “Ludo” y est très touchant… et je me suis dit que Marc Zuckenberg, l’inventeur de Facebook était quand même un sacré petit génie et que sa vie devait être vraiment remplie d’expériences et de sentiments qu’on est loin de s’imaginer. Elu “homme de l’année” par le Time Magazine et milliardaire le plus jeune de l’histoire… qui sait ce que lui réserve l’avenir… Ensuite un petit dodos puis “Les infiltrés” et le début des “Incorruptibles”.
Je vais retenter le décollage au poste dans le prochain avion et j’ai hâte de continuer mes réflexions et mes séances vidéos ;) Je vous souhaite à tous un très bon dimanche, pluvieux sur Paris et je l’espère, ensoleillé dans notre bon cher Sud!
[EDIT]Bon alors l’équipage était moins gentil que celui du Tokyo-Paris et puis les pilotes étaient en mode contrôle… du coup, le vol s’est résumé à quelques films et un peu de dodo et beaucoup de grignotage comme dab ;) [/EDIT]