Qu’elle passe vite la vie à Tahiti! Déjà trois semaines en Polynésie et je pars le trois décembre :( Notre séjour à Fakarava avec Sarah fut aussi exceptionnel que le séjour à Rurutu! Pas de baleine cette fois ci mais un accueil formidable et des plongées magnifiques! A l’arrivée à l’aéroport, le traditionnel collier de fleur nous attend :)   2min de voiture pour rejoindre le centre du “village” où la pension familiale de Laiza est installée. Une maison où ses deux filles habitent et un petit fare dans le fond du jardin pour accueillir les hôtes. Du coup, on est les seuls “clients” donc on se sent tout de suite membre de la famille à part entière! Pour aller se baigner dans le lagon, on traverse la rue et on accède à une très jolie petite plage où j’aurai pu d’ailleurs installer mon hamac pour siester bien comme il faut :)

DSC08958DSC08791GOPR2452
Le premier soir, un bon poisson cru nous attend puis le lendemain, direction le club de plongée “Te ava nui” pour plongée dans la passe nord avec Sebastien, Vincent et Jean Christophe. Les requins et jardins de coraux nous accueillent sous l’eau mais les manta se font désirer. On fini la plongée en dérivant dans le courant pour finir à l’entrée du lagon. L’après midi, après une bonne sieste, rebelote, plongée dans la passe mais de l’autre coté et sans dériver cette fois ci.
Samedi soir, Laiza fête son anniversaire chez son fils qui habite “derrière” ce qui veut dire qu’il habite coté océan. Oui, j’oubliais de vous dire, Fakarava est un (grand) atoll à l’image de Rangi Roa dont la largeur maximale de terre habitable ne doit pas excéder 200m. Quand on habite coté lagon, on habite “devant”, sinon, on habite derrière ;) Donc, soirée avec tous les membres de la famille, des marins de passage, musique et petits plats locaux, bref, un très bon moment!
DSC08750DSC08745DSC08851
DSC08832DSC08891DSC08879
DSC08855
Le lendemain, 1h30 de bateau nous permette de traverser le lagon du nord au sud pour rejoindre la passe sud, sorte de petit paradis, où quelques pensions accueillent les touristes dans un cadre idyllique! Les 2 plongées nous permettent d’observer des centaines de requins en banc qui patientent tranquillement dans le courant. Certains sont à la “station de lavage”, de petits poissons rentrent dans leur gueule pour un bon brossage de dent :) y ont confiance! Des coraux en forme de roses habitent les tombants, vraiment magnifique!

DSC08908
PB210056PB210050PB220261
Lundi matin, après une bonne baignade et sieste dans le hamac, on reprend l’avion pour rejoindre Papeete où j’aurai l’occasion de manger avec Colette et Bernard, deux amis qui m’avaient accueillit il y a 12 ans à Moorea dans leur club de plongée. C’est durant ce séjour notamment que j’avais pu découvrir ce sport et passer mon 1er niveau :)
Jeudi, je prends le bateau pour rejoindre Moorea, l’île en face de Tahiti, où Fa(brice) m’accueille dans sa maison au bord du lagon. Il vit là avec Yves, tous deux docteur et heureux de vivre dans ce petit paradis. Un spot de surf de renommé internationale à 10min en bateau, Haapiti, le spot de kite des Tipanie à 20min en bateau, un peu de montagne pour marcher si on veut, des spots de plongée… Il faut donc un bateau et bonne nouvelle, ils en ont un :) Le programme chez Fa est simple, debout à 5h du mat avec le soleil, et les dauphins, on met le matos dans le bateau et on va surfer (pour ma part, filmer) la vague jusqu’à ce que les autres arrivent, ce qui laisse 3 bonnes heures de session seul sur le spot. Ensuite, direction le spot de kite (où je serai filmé cette fois) pour envoyer ma 1ère session à Moorea! Le vent est léger, mais je peu naviguer et ça me va! Le décors est sublime, eau bleu turquoise, raies, palmiers, petits îlots, vagues (pas cette fois), de quoi bien se régaler! Après la session, je vais faire quelques courses au Champion de l’île, et là, c’est bien la 1ère fois que j’arrive à peine sortie de l’eau, dans une grande surface, pieds nus, en maillot, tranquille, comme tout le monde, rien d’anormal :) Après le Macdo en surf à Bali, le Champion en maillot, pieds nus à Moorea :)

GOPR2741DSC09037GOPR2790DSC09030
DSC09031
DSC09041

Tout ceci est à l’image de mon séjour à Tahiti, une vie tranquille, où j’ai pu faire le tour de l’île, plonger, kiter, randonner, marcher, visiter, partager, fêter, manger des papayes, mangues, ananas, poissons crus, coco, gâteaux et j’en passe… Tout cela sera bien différent dans 1 semaine! Mais où vais-je donc??? Les personnes qui ont bien répondu sont donc les suivantes (envoyer moi votre adresse postale pour le cadeau:)) :

  1. Le Chec
  2. Philippe
  3. Delphine
  4. Thomas

Et la réponse était donc : Les Vanuatu!!! Archipel de 83 îles entre la Nouvelle Calédonie et les îles Fiji, anciennement appelé Nouvelles Hébrides, je vais y découvrir une des populations les plus accueillante au monde et sans doute, l’une des plus authentique tant leur mode de vie n’a pas beaucoup changé au cours des âges… J’y vais aussi et surtout pour découvrir des volcans en activités voir même, des lacs de lave! Sur l’île d’Ambrym, le Marum et le Benbow m’attendent et sur l’île de Tanna, le Yasur! Sur place, je pourrai laisser une partie de mes affaires à Port Vila chez mon hôte (couchsurfing) pour pouvoir prendre le coucou qui m’amènera sur les autres îles (quelques places dans l’avion, 15kg maxi pour le sac à dos). 1 semaines à Ambrym, 3 jours à Tana puis départ pour…. allé, je relance le concours, où vais-je aller sans oublier en ligne de mir le viet nam pour la fin de l’année… Je profite donc à fond de ces derniers jours de “vacances”, n’en déplaise à certains, oui, depuis mon départ d’Australie, je suis plus en vacances qu’à l’accoutumé car je me laisse “vivre” chez les gens qui m’accueillent :) Aux Vanuatu, je vais reprendre un rythme à la “roots” en commençant par dormir dans ma tente dans le jardin de mon hôte (qui accueille déjà quelqu’un, donc plus de place dans la maison) , puis, je devrai faire ma route sur l’île d’Ambrym où je devrai apporter des provisions et entrer en contact avec les locaux pour gravir le volcan et partir à la découverte d’un autre monde! Les agences proposant des “tours” pour découvrir le volcan me demandaient entre 2000 et 3000€ pour 8 jours… soit 300€/jour, juste 10 fois mon budget journalier… bon, pour ce prix j’aurai pu descendre en rappel dans un des cratères (si les conditions le permettent) pour me rapprocher des lacs de lave, mais ce sera pour une prochaine fois ;) et puis, n’ayant pas trouver d’infos de voyageur sur cette aventure, je pourrai donner toutes les infos pour les futurs intéressés :)
vanuatu

En attendant, ce soir, je donne 10$ à Wikipedia qui m’aide bien durant mon voyage pour trouver pas mal d’infos sur pleins de sujets, vous pouvez faire de même pour que cette encyclopédie continue à se développer et à rester indépendante en vous rendant ici, et j’essayerai de trouver une crème solaire “biologique” pour éviter de participer à la desctruction des massifs coraliens après avoir lu cet article très intéressant. Prochaine bonne action, calculer combien je dois donner pour compenser mes émissions carbone liées à mes dizaines de voyages en avion (j’en suis à plus de 100000km parcouru à ce jour…).

Sinon, maintenant, c’est pâtes carbo au bord du lagon chez Fa!!! et demain, kite… si le vent le veut bien :)
…Et le vent a bien voulu! 20 nœuds le matin, juste parfait! avec la RPM 10m² et la planche de Fa, 3h de nav, avant les gros grains de l’après midi ;)