Que de bonnes choses en seulement 2 jours! Pour ceux qui veulent simplement lire un résumé, allé au bout du billet ;)
Tout commence par le réveil à Fremantle, après la 1ère nuit dans le 4*4, très bien dormi, pas eu froid, de la place, du calme, que demander de plus? Un petit dej sous les rayons de soleil des derniers jours d’hiver puis direction Balga et  Surrento pour récupérer nos vélos respectif. Le montage sur le toit est à la hauteur de ce que j’attendais, ça tient bien (mais ça demandera des petites améliorations)! 
DSC03916DSC03925DSC03923
On prend la route pour Lancelin qu’on atteint vers midi. Le soleil brille toujours, on dirait une belle journée d’été! Des dunes de sable d’un blanc éclatant entourent ce petit village composé de très jolies maison. C’est un spot très apprécié des kite surfeur, wind surfeur et surfeur tout court! Une petite île est juste en face, c’est vraiment joli!
Le hasard faisant vraiment bien les choses, n’ayant pas l’outils adapté pour rehausser la selles des vélos, je vois le garage d’une maison ouvert en face d’où nous nous sommes garer. “Hello, is there anybody here?” Un homme arrive, on commence à discuter en anglais, il se trouve que c’est un français de Besançon! Christophe, la cinquantaine passée, cuistot, constructeur de maison (il a fait la sienne, magnifique…), vendeur de voiture, bref un touche à tout, tellement qu’on a du mal à démêler le vraisemblable de l’abracadabrandesque! En tout cas, maintenant, il profite de la vie et il a bien raison! Sa maison est plantée devant le spot et l’île de Lancelin..

DSC03932
DSC03975DSC03935DSC03953
Ni une ni deux, je lui raconte notre histoire de roadtrip et en plus de nous proposer de jeter un coup d’œil à notre 4*4 pour voir si tout va bien, il nous emmène dans celui-ci pour une mise en situation afin de me familiariser avec la conduite sur sable, la plus délicate. On passe par des dunes magiques, beaucoup d’australiens viennent ici pour faire du quad, de la moto ou du 4*4. Il y a des pistes partout et pas de règles particulières, a tel point qu’il y a pas mal d’accidents au milieu des dunes! On se rend compte qu’Hercules tient ses promesses, en 2 roues motrices, à l’aise dans le sable puis passage en mode 4*4 pour attaquer le sable mou et les dunes! On peut vraiment passer partout, sans même dégonfler les pneus dans la plupart des situations! Ca promet! Stéphanie en profite pour faire sa journée première : 1ère fois qu’elle voit des dunes comme ça, 1ère fois qu’elle conduit un 4*4, 1ère fois qu’elle conduit à gauche bref, elle est heureuse! En plus, on voit un gros lézard (bobtail skink) du coin au milieu de la route, vraiment impressionnant le bestiaux!
Après ce petit tour, je vérifie que je suis bien capable de changer les pneus du 4*4 (écrous pas trop serré et positionnement du crick) puis on prend les vélos pour aller admirer un coucher de soleil magique! Les dunes deviennent violettes au fur et à mesure que le soleil plonge vers l’horizon!
Christophe nous invite à manger chez lui. Pour l’apéro, un bon vin de table australien, une partie de ping pong, dans sa grande salle de jeu, puis des pâtes avec des petits bout de lard, très bon et une très bonne soirée au coin du feu! Dernière surprise de la journée, on peut dormir dans sa maison d’ami! La totale! :)

Debout 6h30 le lendemain, fini le ciel bleu, aujourd’hui, c’est nuageux et menaçant avec des percées de ciel bleu… Christophe nous concocte un petit dej de chef : Œufs brouillé, tomates, toast, café, un régal, puis on l’amène sur la route, il part sur Perth pour s’acheter un 4*4… Il nous donne son numéro, si on a un soucis, faut l’appeler, il connait du monde :) Merci garçon!
On prend la direction de Wedge Island par une route toute neuve, tellement neuve qu’au bout de 10km, il faut faire demi tour, elle est fermée… on prend la piste! Les fleurs qui tapissent les environs sont magnifiques! On se retrouve au milieu de nulle part, avec des bon gros rocher à franchir mais Hercules répond présent! Au détour d’un virage on tombe sur un petit troupeau de kangourous! Mes premiers!

DSC03959DSC03957DSC03961

Arrivé à la plage, décision est faite de faire un détour par les terres car l’hiver, rouler sur la plage n’est pas des plus sûrs, la mer étant haute et agitée, ça ne laisse pas beaucoup de marge pour se dégager du sable mou en cas de problème. On entre dans un terrain militaire et on atteint une sorte de phare où Hercules va nous faire son 1er caprice ;) Après avoir rouler à faible allure pour franchir les obstacles, il a chaud! Du coup, il ne veut pas redémarrer. De peur de le noyer, on préfère suivre les conseils de Christophe qui nous avait prévenu que les moteurs américains pouvait avoir des problèmes de carburant quand le moteur est trop chaud (à cause des injecteurs et de la transformation de l’essence en gaz…). On patiente 1/2h au milieu d’un paysage contrasté avec des dunes blanches d’un coté, les arbustes brulés de l’autre (on est dans une zone où le feu à fait rage il n’y a pas longtemps…) et les nuages noir et menaçant du ciel de cette journée… Hercules redémarre, on fait un passage dans les dunes, Hercules nous fait la même, on en profite pour déjeuner… ^

DSC03970
DSC03965DSC03971DSC03984 
L’arrivée à Wedge me fait penser à Beauduc, des petites baraques parsèment ce village de pêcheur. Les locaux sont tristes de voir arriver cette nouvelle route car elle va amener des touristes et leur spot secret ne le sera plus :( C’est vrai que c’est dommage car l’endroit est tout simplement splendide!
On reprend la route (fermée en amont) pour se rendre au désert des Pinacles. Etrange sentiment d’être seul au monde quand on roule des dizaines de km sans croiser une voiture sur une route rutilante. Les Pinacles sont des roches calcaires qui ressemble à des stalagmites au milieu du sable. L’hypothèse qui me plait le plus serait qu’une forêt s’est fait ensevelir par le sable il y a des millions d’années puis les troncs se sont calcifiés et le temps et l’érosion ont fait le reste. C’est magnifique! On arpente les 4km de  piste qui serpente au milieu de ce paysage avec nos vélos. Tellement mieux qu’en voiture, on peut entendre tout ces chants d’oiseaux et ce calme avec le grondement des vagues au lointain… On voit un couple d’oiseau de toute beauté puis arrivé au parking, un kangourou mange tranquillement dans les buissons et se laisse approché, il est trop mignon! Merci à Thibault et Béré qui nous ont laissé le pass pour les parcs du Western Australia, 11$ d’économisé pour l’entrée :)

 DSC04059
DSC04069DSC04031DSC04000

Direction Cervantes pour passer la nuit, on trouve un parking avec douche/toilettes et tables au bord de la mer. On s’installe et on espère que les rangers viendront pas nous déranger! Au menu ce soir, pates agrémentées d’un soupe de poulet réduite pour faire une sauce et de tomates en boite, galette de riz/confiture de framboise puis pomme pour le dessert :) Demain, direction Geraldton!

DSC04113DSC04096DSC04090

Résumé: Achats de 2 vélos d’ocaz, tapis de fleurs jaunes, eucalyptus et routes dépaysantes, dunes de sable blanc, rencontre de Christophe, cours de 4*4 dans les dunes, un sacrés bonhomme! coucher de soleil magique sur Lancelin,  premiers kangourous, piste jusqu’a Wedge, eau bleu lagon, grosse vague sur le récif, lézards et oiseaux locaux, désert des Pinacles, nuit à Cervantes.