Archive for August, 2010

Premier jour…

Après les pates bolo cuisinées par Paul et une bonne petite soirée, départ le lendemain matin de la coloc de la coloc, dernier préparatif, changement d’un balais d’essuie glace sur Hercules, on retrouvera Thibault, Béré et Paul ce soir au Little Creature, un pub sur Fremantle.

DSC03868DSC03866DSC03869
En attendant, direction le opshop de Fremantle pour essayer de me trouver un VTT faute d’en avoir trouver sur le web. Bon, les vélos d’ocaz ailleurs que sur Gumtree (le site de petites annonces qui va bien), faut oublier. Du coup, on rentre dans une libraire pour trouver le journal Quokka dans lequel il y a pleins de petites annonces. On prend une photo de la page en question et on s’échappe de là car le proprio est pas vraiment d’accord…
Sur la route on s’arrête pour assister à la journée de compétition de Net Ball, un des sport national (après le football australien que j’ai découvert hier soir à la tv…), il s’agit là d’un jeu pratiqué majoritairement par les filles (ouaiiiii:)), un panier de basket sans panneau, pas le droit au rebond, bref, un jeu qu’on connait pas chez nous et qui est très populaire ici!
DSC03870DSC03872 
On arpente les rues de Fremantle, ça me fait penser à Disney, le style des maisons, les rues très propres, les petits resto… Et dire que celle ville a été établie par les européens dans les années 1850 pour le commerce de la baleine, c’est vraiment pas vieux! Avant c’était les aborigènes les maîtres des lieux.
Le parking ici est étrange, des panneaux indique si on peut se garer gratuitement ou non, mais dans tous les cas, il ne faut pas rester plus de temps qu’indiquer sur le panneau. 1P veut dire 1h, ticket veut dire qu’il faut payer, pour savoir quand vous êtes arrivé, les policiers marquent votre pneu avec un code, et comme ça, au retour ils savent si vous avez dépasser le temps autorisé, résultat une amende de 30$!!! ;) La première et sans doute pas la dernière ;)
DSC03875DSC03877DSC03878
Arrêt sur la plage pour le 1er “picnic”, le temps est splendide, on se croirait au début de l’été, eau bleu turquoise, banc de sable… Au menu, Creamed Corn et tomate fraîche puis quartier de mandarine en petit pot, très bon!
Direction south beach et repérage du parking où dormir ce soir puis on roule jusqu’à le woodman park, très joli endroit au sud de la ville qui donne une belle vue de la plage et de Fremantle. De nombreux pécheurs sont installés sur la jeté et on apprend que la meilleur heure pour pécher est 5h du mat! Faudra se lever tôt! ;)
DSC03880IMG_0281IMG_0283DSC03881
Retour à south beach pour le coucher de soleil sans un nuage à l’horizon puis préparation du repas de ce soir : riz et tomates en boîte coupées en dés, mini cookies et galettes de riz accompagné de sa confiture de framboise. Un régal! :)
Les gardes du parc à coté duquel on s’est installé ont fermé les toilettes, du coup on fait la vaisselle dans les petites fontaines à boire, pas très pratique, mais ça le fait ;)
Cette journée de fin d’hiver ressemble à un début d’été, soleil, température idéale, même le soir, il ne fait pas froid! Le matin au réveil, la condensation recouvre les vitres et la température frise les 10°c mais le rangement et le café chaud réchauffe vite!
Maintenant, direction Little Creature pour goûter la bière maison puis ensuite, faudra passer Hercules en mode hôtel pour y dormir (20min pour la transformation). Demain matin, direction le nord avec 2 stops pour récupérer chacun son vtt (40$ et 50$) en espérant que notre galerie home made fasse l’affaire! puis sans doute un arrêt à Lancelin où on verra bien! 

 DSC03904DSC03895DSC03889

Présentation d’Hercules :)

Voila Hercules, un bébé de 2 tonnes, 4 roues motrice, 6 cylindres en ligne 4,0L, 6 chevaux!!!
Il va nous accompagner pendant les 2 prochains mois alors une petite prière afin qu’il nous amène à bon port, quoiqu’il arrive!!! :)

J’espère pouvoir poster des vidéos régulièrement, tout dépendra des connexions internet trouvées sur la route ;) For now, direction Fremantle!!!
Bye!

Préparation du road trip !!!

Arrivée mercredi matin à 5h du mat à Perth, Thibault, le gars devenu un bon pote à qui j’achète le 4*4, vient me chercher à l’aéroport pour m’amener à sa coloc à Beckenham (banlieue de Perth) où il vie avec Bérénice sa copine et Paul et Sophie, un couple d’anglais.
Petite sieste jusqu’à 9h30, réveillé par les cockatoo dans les eucalyptus du jardin ou par les corbeaux (Le chant du corvus-coronoides), direction le centre ville de Perth en train pour aller faire le changement de propriétaire de la voiture au Licensing center (j’ai eu une chance monstre de ne pas faire la queue, je prends le ticket et hop on appelle…), trouver une carte sim australienne pour avoir un numéro local, puis rencontrer Stéphanie, une fille de 25 ans avec qui on a sympathisé sur le forum australie-australie et qui est prête à partager cette aventure avec moi!
J’en profite pour découvrir le centre ville de Perth, très agréable et calme, quelques gratte ciel, des rues commerçantes piétonne, des espaces verts…

IMG_0048IMG_0056IMG_0053IMG_0049
Retour à la coloc, je demande si Stéphanie peut squatter ici le temps qu’on parte sur les routes, c’est ok! :) ça va nous faciliter grandement les préparatifs!
Le lendemain matin, bonne grasse mat, puis direction les mall d’a coté pour trouver une carte sim pour la clé 3G d’ocaz que j’ai acheté, passage au Reject Shop pour trouver des outils et divers objets pas cher, un hamac pour Stéphanie, du petit matériel et retour à la coloc pour préparer la liste de dernières courses à acheter le lendemain.
On s’est dit que trouver 2 vélos pouvait le faire, alors on regarde sur Gumtree et d’ici ce week end, on devrait avoir chacun notre vélo. Pour les transporter, on improvise une galerie sur le toit du 4*4 en recyclant de vieilles planches trouvées sur un parking, puis on fait un stock de nourriture pour les jours à venir (faut en profiter tant que les prix sont pas cher autour de Perth, plus on monte dans le nord, plus ce sera cher!).. tout ça nous a pris la demi journée et notre départ prévu pour Fremantle vendredi soir est finalement repoussé au lendemain, ça nous laisse une soirée de plus tranquille pour préparer le parcours :) et en plus, demain soir, grosse soirée avec Bérénice, Stéphanie, Paul et Thibault! (Sophie travaille de nuit…).

DSC03854DSC03858DSC03859

Ou comment arriver en Australie sans Visa…

Ça alors! Voila qu’il faut un visa pour aller en Australie… j’étais persuadé du contraire. Je m’étais pourtant renseigné (pas en profondeur il faut l’avouer), et je suis sûr que quelqu’un m’avait assuré que nous, Français, n’avions pas besoin de visa pour débarquer sur ce continent… Tss tss tss.. bullshit comme ils diraient! Maintenant que j’y pense, je pense bien que mon ami Edouard avait quelque peu galéré pour obtenir son visa australien justement et qu’il s’y était pris à la dernière minute comme moi…

Mon vol est à 0.30am, j’arrive à l’aéroport vers 10.20pm ce qui me laisse une bonne marge pour enregistrer mes bagages (avec Air Asia, mieux vaut ne pas arriver au dernier moment…). Je passe le security check, fait la queue et une fois arrivé au comptoir, l’hôtesse cherche dans mon passeport la trace d’un visa australien… Je lui indique que nous Français, n’en avons pas besoin… mais bien sûr mon bon monsieur, et depuis quand, les Français n’auraient pas besoin de visa pour aller en Australie… elle se renseigne car je proteste gentiment et une dame ayant travaillé pour le gouvernement australien arrive et m’assure que sans visa, il m’est impossible de me rendre en Australie, et donc, de monter dans l’avion… je fais l’étonné et lui indique que je dois absolument m’y rendre (le couple de jeune a qui j’ai acheté mon 4*4 maison pour 2 mois s’en va dans 2 jours…). Elle m’explique que le visa se fait en ligne (un peu comme l’ETA pour les USA) sauf que là, ça peut prendre plus de temps, ou avec de la chance, ça peut être fait très rapidement… En gros j’ai 45min avant que l’avion parte sans moi…

Mission 1 : Trouver un accès Internet
Juste avant de partir pour trouver un Internet Café, cette dame qui connait bien mon problème m’indique qu’avec de la chance, il peut y a voir un message comme quoi ma demande de visa sera traité dans les 12 heures à venir, et que si tel était le cas, il fallait que j’aille la voir, elle pourrait sans doute m’aider une nouvelle fois…
Je me dirige au niveau des arrivées pour trouver Internet, me connecte sur le site de demande de visa, rempli le formulaire, imprime les documents et attends qu’un miracle se produise, mon visa arrivera-t-il dans les 15min qui suivent? (j’y crois pas du tout…)

Mission 2 : Ou comment mettre à profit ses compétences en informatique
Bon, il est clair que ma demande est en cours de traitement mais ce traitement mettra sans aucun doute plus que 15min… Que faire… je tente le tout pour le tout, j’édite la source de la page HTML du site de demande de visa sur lequel apparaissent mes informations pour y faire apparaitre la fameuse phrase : “Application will delivered in the next twelve hours”. Pour faire ça, j’ai du ruser car ils ont verrouillé l’accès au menu du bouton droit sur le site de demande de visa et il n’y a pas de menu sur la fenêtre. Pas grave, j’ouvre dans une nouvelle fenêtre et là, j’affiche la source, j’édite le code HTML et j’ouvre le fichier pour l’imprimer :)

Mission 3 : Croiser les doigts et prier pour que cette gentille dame puisse quelquechose pour moi
Je reviens au comptoir en courant (il ne me reste plus que 10 petites min avec que le vol ferme…) et là, l’hôtesse rappelle la dame, elle voit bien que mon visa devrait être délivrer dans les prochaines 12h (je l’ai écrit;)) alors elle prends mon passeport et passe un coup de fil, LE coup de fil en m’indiquant qu’elle ne me promet rien…
En attendant je me rend compte que j’ai oublié un de mes sacs dans l’internet café… super, un petit sprint pour aller le chercher et revenir en sueur…

Mission 4 : Débarquer en Australie!
Je reviens au comptoir (après avoir passé le security check pour la 3ème fois…) et là, cette gentille dame m’attend avec le sourire et me dit que tout est ok! J’en crois pas mes oreilles, j’ai ma carte d’embarquement! Je ne pose pas de question et pars pour prendre mon avion, quoiqu’il arrive je serai sur le sol Australien, je n’ai aucune idée de comment ça va se passer à mon arriver, car normalement je devrais avoir un papier de confirmation comme quoi j’ai bien obtenu mon visa… là, je n’ai que la confirmation comme quoi j’en ai fait la demande… Suspens! :)
Merci l’informatique et merci à cette gentille dame!!! Mon chat noir m’aurait-t-il délaissé? :)

Mission réussie!!! Oui oui oui! Arrivé à l’aéroport, je me dirige vers l’immigration, le douanier prends mon passeport, me pause les questions d’usage sur mon séjour, tapote sur son ordinateur et tamponne mon passeport!!! ça a marché!!! :) Mon vendeur de voiture (Thibaud) me retrouve à l’extérieur, il est 5.00am, me voila en Australie!!! mon visa a été accepté à 3.26am pendant que j’étais dans l’avion ;)

A plus tard pour le début des aventures!

Un battement d’aile part two :)

Bonjour à tous! Après 1 mois de silence, me revoilà, frais comme un gardon, prêt à vous faire partager une aventure unique : 2 mois au volant d’un 4*4 en Australie à partir du 25 août! (bon après ça continue hein;))

Avant de poser mes pieds sur ce continent les massages bienfaisant de Bali me tendent les bras et c’est avec grand plaisir que je refoule le sol de l’Indonésie pour y retrouver Seb (un ami rencontré il y a 5 ans en Turquie) avec qui je pourrai surfer, faire la fête et voir, kiter si le vent est là!

Bon après mes dernières mésaventures, une pas mal qui m’est arrivée en arrivant à Bali. N’ayant pas de liquide sur moi, j’ai demandé à un couple de Français de m’avancer pour payer le visa. Une fois passer l’immigration, je peu accéder à un ATM et retire de l’argent pour les rembourser. Hors, dans la précipitation, je ne fais pas attention au fait qu’à l’inverse de chez nous, les distributeur ne rendent pas la carte bleu avant de retirer l’argent, ce qui devait arriver arriva, j’oublis ma carte dans le distributeur. Je ne m’en rend compte que le lendemain matin, je vais à l’aéroport, contact le call center de la banque en question, me rend à la banque, et patiente 5 jours pour savoir si oui ou non ma carte est bien là (je n’étais pas sûr à 100%). Heureusement, 5 jours plus tard, j’ai pu récupérer ma carte, sans faire opposition :)

Pour ce qui est du vent, faudra repasser, c’est comme l’année dernière, très light, donc pas de kite cette année. Pour ce qui est de la fête, c’est aussi comme l’année dernière, assez énorme, voir peut être mieux dans le sens où je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas cette impression d’être un papa au milieu de djeuns boutonneux, c’est moins jeune et c’est tant mieux! :) Le Skygarden est toujours aussi bien et le nouveau Tavern Bar apporte un peu de nouveauté à coté du Bounty!

DSC03780
Je suis resté dans le même hôtel, le New Arena, entre Popies 1 et Popies 2, très bon hôtel calme, jeune, joli, avec un belle piscine et une très bonne ambiance. Petit dej buffet à 20.000IDR (moins de 2€), ça permet de se caler pour la journée! Bon, le problème initial fut que j’étais resté sur le prix de l’année dernière, à savoir, une dizaine d’euros la nuit, à ceci prêt que nous étions 2 dans la chambre… Or là, je suis tout seul, donc le prix est dans les 23€, ce qui me laisse 10€ pour manger, faire la fête, louer un scoot… un peu short! Heureusement, après mon arrivée, l’hôtel étant complet, j’aperçois une jeune fille arrivant de l’aéroport, en sueur, avec son gros sac à dos qui à tout l’air de vouloir passer la nuit dans cet hôtel. Je lui indique alors qu’il est complet et que le prix pour une personne est assez cher. Je lui propose donc de partager ma chambre pour diviser le prix par 2, on parle 5min, le feeling est bon, allé, me voila en coloc à l’hôtel! :)

DSC03813
Après 1 semaine de coloc, le résultat est positif, la cohabitation s’est très bien déroulée, Sarah, une anglaise la vingtaine passée, aura pu grâce à mon aide rencontrer ce groupe d’Australien déjantés avec qui on a passé nos soirées, partager de bons moments avec nous, se trouver un copain australien, bref, tant pour elle que pour moi, c’était parfait!
J’ai pu me remettre au surf et je suis plutôt satisfait, mon niveau est le même que l’année dernière (débutant) mais je monte sans problème sur la planche et je commence à faire des virages! :)
J’ai retrouvé avec plaisir la presqu’île de Nusa Dua où les spots de Uluwatu et Impossible sont toujours aussi beau!

DSC03802
J’ai même rencontré Pierrick et Magalie, un couple d’ami en vacances à Bali! Ils courraient sur la plage pendant que je prenais des photos, comme quoi, on ne le répétera jamais assez, le monde est petit!

DSC03770DSC03776DSC03849

Faire la fête m’a fait du bien, après ces mois de découverte et mes dernières mésaventures, cette escapade à Bali aura été un bon bol d’air!

Quelques mots sur le Sri Lanka, un pays magnifique dans lequel je n’hésiterai pas à retourner pour y passer plus de temps afin d’en découvrir toutes ses richesses. Amis amoureux du kite surf, c’est The Place To Kite (TPTK), de juin à octobre, il y a du vent tous les jours et toutes les nuits, avec des spots désert, du flat, du soleil, température juste comme il faut, pas encore développé comme au Brésil, le village de Kalpitiya à coté duquel le Kite Camp est situé est tout simplement fabuleux, au milieu des dunes avec des gens gentils et une atmosphère si reposante…

DSC03588DSC03611 IMG_6387-1IMG_6264-1

Come back!!!

Salut a tous! Après un long silence me revoilà :)
J’espère que vous allez tous bien! J’ai retrouvé Internet sur un petit trottoir de Kuta a Bali :)
Des photos, vidéos a venir!

En attendant la vie a Kuta de résume a ceci: piscine, plage, surf, apéro, diner, before, night-club, after, dodo et on recommence. Un peu dur et déplacé après les derniers pays visité mais c’est aussi ça le voyage :)

Le vent souffle demain je loue un scoot et je vais essayer de squatter une aile et une board a Sanur!

@très vite!